En quelques minutes Emilie Cariou explique sa proposition de loi sur la transparence financière du nucléaire civil. 

"En tant que membre de la Commission des finances, membre de l’OPECST et co-rapporteure du PNGMDR, je mène, depuis plus de 4 ans des auditions sur l’ensemble des sujets relatifs au nucléaire civil.

 

D’audition en audition, les questions se suivent et se ressemblent. Les réponses des autorités compétentes aussi. Les alertes sur le manque de personnel nécessaire à la réalisation de travaux de maintien ou de démantèlement sont récurrentes. Le volume de déchets à traiter n'a pas été actualisé suite à l'abandon du projet ASTRID en 2019, et à l'absence du Plan National de Gestion des Matières et des Déchets Radioactifs (PNGMDR). Les coûts pour l’ensemble de l’industrie semblent également largement sous-évalués.

 

La transparence financière est, à mon sens, la condition sine qua non à la démocratie, car, en matière de nucléaire civil, les choix qui seront faits nous engagent tous et toutes, pour des décennies.

 

Le Parlement doit pouvoir s'exprimer de manière objective et éclairée sur ces derniers. C'est pourquoi j'ai déposé une proposition de loi relative à la transparence financière de la filière nucléaire civile."